Schweizerische Kakteen-Gesellschaft • Association Suisse des Cactophiles • Swiss Cactus Association       

 
 
Régulation CITES pour l'importation de plantes succulentes
Il faut tenir compte des prescriptions légales suivantes les plus importantes sur l'importation de plantes succulentes en Suisse. Ceci est aussi conforme aux articles 2 et 3 des statuts de l'ASC (Association Suisse des Cactophiles), qui proclament l'engagement à protéger, multiplier et propager les plantes menacées et ne tolèrent aucun marché de plantes sauvages.
État de fait sur l'import/export
Les espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction sont répertoriées dans les annexes I et II de la convention dite de Washington sur leur commerce international (issue du Programme des Nations-Unies pour l'Environnement et entrée en vigueur en 1975). Une importation légale même personnelle directe ou par la poste n'est possible qu'avec les documents mentionnés ci-dessous. Ceci est aussi valable pour toutes les parties de plantes, graines comprises, ainsi que pour les produits dérivés.
Pour les plantes figurant sur l'annexe I, des certificats CITES sont indispensables !
(CITES - Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora)
Pour les cactus, ce sont les horticulteurs agréés ayant autorisation officielle à leur propagation artificielle qui fournissent de tels papiers. En Europe, ce sont depuis 2002 les entreprises
Uhlig et Haage (Allemagne),
Tenerosa Expor (Espagne, sur Ténérife),
Bouma, Hajek et Rys (République Tchèque) et
Ha-Ka-Flor (Suisse).
Pour les plantes figurant sur l'annexe II, un certificat de protection des plantes est nécessaire.
Pour les plantes figurant sur l'annexe II, un certificat de protection des plantes est nécessaire. Le certificat de protection des plantes est à solliciter auprès de l'administration locale de protection des plantes et n'est valable comme certificat d'exportation d'espèces protégées que lorsqu'il a été émis par des pays ayant publié un avis international sur l'introduction de cette procédure. Ce sont l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la République de Corée, Singapour, la Suède ainsi que la Suisse (situation 2002). Pour tous les autres pays, comme par exemple la France ou l'Espagne (îles Canaries), il faut également des certificats CITES. Recommandation: prenez contact avec l'horticulteur bien avant votre voyage, afin que les certificats nécessaires puissent être établis à temps).
Autres clarifications préliminaires
Il faut informer à l'avance le préposé au contrôle de la protection des plantes du moment et lieu de passage prévu à la douane. Celui-ci vous communiquera la procédure à suivre.
Réserve
Seules les dispositions nationales en vigueur font foi. L'ASC décline toute responsabilité au cas où les présentes informations ne seraient plus à jour.
Liens hypertexte et téléchargement